L’Ethiopie,la terre d’origine

Rate this item
(1 Vote)

L’Éthiopie 

-Considérée comme le berceau de l'humanité, l’Éthiopie fait partie de ces pays d’Afrique qui ont beaucoup à offrir. La civilisation éthiopienne est l'une des plus anciennes civilisations africaines et est la deuxième plus ancienne nation chrétienne au monde. Aux vestiges de son histoire religieuse s’ajoutent de superbes paysages et une faune rare et variée.

Pourquoi devouvrir l'Ethiopie ??

-L'Ethiopie, avec sa Préhistoire qui la désigne comme l'un des berceaux d'origine de l'homme et son histoire antique vieille de trois millénaires, est un des pays qui jouèrent un rôle majeur dans le développement culturel de l'humanité. Ce pays très vaste couvre 1 251 000 kilomètres carrés entre le Soudan, le Kenya, la mer Rouge et Djibouti et se place au second rang des pays d'Afrique par sa population. Il s'est constitué en tant qu'Etat depuis le Moyen Age autour de hauts-plateaux au nord d'Addis-Abeba qui en représentent le cœur historique et culturel, tandis que le Sud-Ouest, sur l'axe du grand rift africain, est resté jusqu'à aujourd'hui un conservatoire des civilisations africaines traditionnelles représentées par de multiples ethnies. Par sa dimension géographique, historique et humaine extraordinaire, le voyage en Ethiopie est sans doute l'un des plus beaux voyages qu'il soit encore possible de faire aujourd'hui sur notre planète. L’histoire multimillénaire de l’Ethiopie comporte une diversité et des richesses largement méconnues. Jamais colonisée et demeurée pendant des siècles à l’abri des grandes influences extérieures, l’Ethiopie s’enorgueillit d’une culture unique et atypique en Afrique. Cette identité s’affirme dans des domaines aussi divers que l’architecture, la musique, la gastronomie ou la pratique religieuse. Nulle part ailleurs sur le continent vous ne trouverez une telle mosaïque culturelle.

La ville d Addis Abeba et son histoire de création.

Menelik II, ex-negus de Shoa couronne roi des rois et empereur d‘Ethiopie le 3 Novembre 1889, aménagea ses quartiers généraux à Ankober sur le bord de l’escarpement de la vallée du rift avant d’établir son complément au centre du Shoa sur les collines d’Entoto. 
En Novembre 1886, quatre ans après la construction de l’Eglise d’Entoto Mariam, l’impératrice Taitu déplaça sa cour sur le plateau de Finfine qui est l’ancien nom de l’actuel Addis Ababa.
 
L’unique ville éthiopienne dote d’un aéroport international, est une ville carrefour ou se croisent toutes les grandes routes national.
Panorama de la ville d Addis Abeba sur le Mt Entoto a 3000M d’altitude. 
Addis Abeba est la capitale de l’Ethiopie et culmine à plus de 2'400 mètres d’altitude ce qui fait d’elle, la capitale la plus élevée d’Afrique. L’unique ville éthiopienne dote d’un aéroport international, est une ville carrefour ou se croisent toutes les grandes routes national. Addis Abeba signifie LA NOUVELLE FLEURE en langue Amharique

Addis Abeba et le Palais de l’empereur Ménélik II 

Menelik II, ex-negus de Shoa couronne roi des rois et empereur d‘Ethiopie le 3 Novembre 1889, aménagea ses quartiers généraux à Ankober sur le bord de l’escarpement de la vallée du rift avant d’établir son complément au centre du Shoa sur les collines d’Entoto.  En Novembre 1886, quatre ans après la construction de l’Eglise d’Entoto Mariam, l’impératrice Taitu déplaça sa cour sur le plateau de Finfine qui est l’ancien nom de l’actuel Addis Ababa.

Le musée national a Addis Abeba

Au musée national, on peut y admirer des vestiges préhistoriques et des fossiles dont les originales des squelettes de l’Australopithèque Afarensis nommés Lucy et Ardi sont découvert en 1974.Addis Abeba est la capitale de l’Ethiopie et culmine à plus de 2'400 mètres d’altitude ce qui fait d’elle, la capitale la plus élevée d’Afrique

Le musée Ethnologique a Addis Abeba

Ce musé est situé dans l’Université d Addis Abeba et également dans un des Ex-palais de HAILESSELASSIE. Dans la salle de la 1ere étage du musée ethnologique qui est situé dans l’Université d Addis Abeba et dans un des Ex-palais de HAILESSELASSIE. ,ils existent de nombreux outils et de l’artisanat caractéristique de chaque région et de chaque groupe ethnique Ethiopiens ainsi que la chambre a coucher et la salle de bains du negus Hailes SellassieI.Il est également possible de se rendre dans la 2eme étage pour visiter une gallérie d’art et qui regroupe un grand nombre de toiles et d objet provenant des églises du pays.

La ville d Addis Abeba et le quartier de Piazza

Dans ce quartier commerçant, ils existent des anciennes maisons qui sont en pierre et en bois et sont surmontées de balcons.

Le Mercato dans la ville d Addis Abeba

C’est un endroit qui a une réputation d’être l’un des plus grand marché de l’Afrique 

La cathédrale pendant la visite d Addis Abeba

Construit  pendant l’occupation Italien en 1942.Il existe les dépouilles de patriotes et de Martyrs Ethiopiens  qui sont reposés dans une tombeau commune. Une bonne occasion de visiter le tombeau de Haile Selassie et de sa femme qui sont enterrés dans la partie intérieur de l’église de St de la St Trinité qui est aussi la cathédrale la plus célèbre de la capital d Addis Abeba.

Le nouveau bâtiment de L’union Africain dans la capitale d  Addis Abeba

S’élevant au-dessus de tous les autres bâtiments d Addis Abeba ,le nouveau siège de l’Union Africaine(UA) est bâti, offert par la chine et inauguré en 2016.Dans ce  bâtiment qui mesure 100 mètre de hauteurs, ils existent 30 étages. La chine a investi 154 million d’Euros (200 million de Dollars) pour ériger ce bâtiment qui est le plus élevée de la ville d Addis Abeba.
Addis Abeba est le siège de l’Union Africaine.

Le Lac Tana

Le Lac Tana est la plus vaste étendue d’eau d’Ethiopie qui est une véritable mer intérieur couvrant 90 km du Nord au Sud et 40km de L’est a L’ouest. Ses trente septes iles ou les moines se sont retirés loin du monde plus de sept siècle, accueille une vingtaine d’églises et de monastères. Les monastères d Ura Kidane Merehert  et d Azoua Mariam sont les plus importants sanctuaires du Lac Tana célèbrent sur leur peintures du 18eme  au 20eme siècle.

La ville de Bahir Dar et les environs du Lac Tana.

1850 m d’altitude, 150,000 habitant, Bahir dar est une ville animée et touristique située an pied du lac Tana gui est le plus grand lac de l’Ethiopie. Le lac Tana a une longueur de 85Km du Nord au Sud et une largeur de 65 km d’Ouest en Est /3630 km2 de superficie/. Le lac Tana Compte  et accueille trente-sept monastères, dont certaine comme les monastères de Tana QuiQos, Kebran Guebriel et Dega Estifanos sont interdites aux femmes

L’Ethiopie et Lalibela

Au nord d'Addis-Abeba, les 11 églises rupestres de  la cité monastique de Lalibela ont été taillées à même le roc au XIIe siècle et communiquent entre elles par d’étroits tunnels. La basilique Madhane Alem possède cinq nefs qui font d’elles la plus majestueuse. Au mois de janvier, la fête de l’Épiphanie copte (Timkat) est un véritable événement. De fin juin à début octobre, le site est fermé en raison des pluies.

L’Ethiopie et Aksum/Axoum/Axum

 
Au nord du pays, fut la première capitale du royaume éthiopien. Ses imposantes stèles de granit (jusqu’à 33,5 m de hauteur), les ruines du palais Dongour et l’église Sainte-Marie-de-Sion (réputée pour être la maison de l'Arche d’Alliance) sont à manquer sous aucun prétexte. À proximité vous pourrez vous rendre au monastère de Debre Damo, le plus vieux du pays.

La ville d Axoum

La ville d Axoum est le berceau d’une des importantes civilisations de l’histoire éthiopienne, qui rivalisa en son temps avec les grands empires de l’époque jusqu’ au 7eme siècle de notre ère. Daté du 5eme siècle Avant notre ère, le bâtiment du Temple de Yeha pourrait être, selon certains experts, de trois siècles plus anciens et aurait été dédié au dieu Sabéen Amahaka. La ville D’Axoum. 
Située à 2130m d’altitude en bordure de la vaste plaine d ‘AZEBO, au pied des monts Likanos et ze hadou, fut le capital du royaume axoumite et le berceau d’une des plus importantes civilisations de l’histoire éthiopienne. Grâce a l’archéologie et a’ l’histoire, nous savon aujourd’hui  hui  que les origines de la civilisation éthiopienne sont liées aux royaumes florissants du début du premier millénaire AV.J.C. dans la péninsule sud arabique, au bord de l’océan indien.
 
L’Ethiopie et la ville de Gonder/Gondar

720 km au nord d'Addis-Abeba,
 Gondar abrite 44 églises anciennes et des châteaux royaux des XVIIe et XVIIIe siècles, vestiges de son passé impérial. Les églises et les monastères dans les environs du lac Tana sont également à voir. Harar, à l'est du pays, est une ancienne ville fortifiée qui possède 99 mosquées. 

L’Ethiopie et les chutes du Nil Bleu

Les chutes offertes par le Nil Bleu à Tississat, les sommets du parc de Simen, la grotte de Sof Omar creusée par l’Ouebi Chebeli, les volcans comme Erta Ale, la montagne du Bale et les lacs de la dépression du Danakil sont autant d’endroits formidables à ne pas manquer.

L’Ethiopie et les parcs nationaux au Sud de L’Ethiopie

Les parcs nationaux d'Omo, de Mago et de Gambela, au sud-ouest du pays sont le territoire des girafes, des lions, des léopards, des zèbres, des buffles, des guépards, des éléphants, des antilopes et de nombreux oiseaux. De nombreuses possibilités de Safaris photos s’offriront à vous. Il est également possible de remonter le fleuve Omo en bateau.

L’Ethiopie et Le "Tedj" (Hydromel éthiopien)

C'est une boisson fermentée à partir du miel.  En Ethiopie, il en existe deux sortes : le birz (non alcoolisé) et le tedj qui titre de 6 à 10° et dont la fermentation est acquise par l'addition d'une plante (le guesho, Ramnus prinoïdes). 

L’Ethiopie et L’Hydromel éthiopien : Le "Tedj

Le tedj est une boisson raffinée qui prend une couleur jaune citron et un goût à la fois doux et acidulé.  C'était une boisson aristocratique: seuls les riches, les notables, les prêtres et les guerriers pouvaient se permettre d'en boire régulièrement;  les autres devaient se contenter des bières de céréales (tella)

L’Ethiopie et Quelques plats typiques /Ye tsom migib (Végétarien)

Assortiment de plats cuisinés typiquement éthiopiens à base de lentilles, pois cassés et légumes (épinards, choux blanc, carottes, ...)

L’Ethiopie et quelques plats typiques/ LE Kitfo

Le tartare éthiopien agréablement relevé avec des épices subtiles (peut se commander cru, mi-cruit ou complètement cuit)

L’Ethiopie et Quelques plats typiques/Doro wät

Poulet en sauce aux épices d'Éthiopie, servi avec salade et aïb (fromage)

L’Ethiopie et Le café appelé "Bouna/Buna" en amharique

Le café fait partie depuis des siècles du quotidien des Ethiopiens. Ce sont des marchands arabes qui au 13e siècle, transportèrent pour la première fois du café provenant de la province de Kaffa jusqu'au Yemen.

Le café appelé "Bouna" en amharique

Apparu pour la première fois dans les régions montagneuses d’Éthiopie, sensible à la chaleur et à l’humidité, l’Arabica pousse à des altitudes supérieures à 900 mètres. Le café fait partie depuis des siècles du quotidien des Ethiopiens. Ce sont des marchands arabes qui au 13e siècle, transportèrent pour la première fois du café provenant de la province de Kaffa jusqu'au Yemen. Kaffa, une région située au Sud-Ouest d’Addis-Abeba qui donnera plus tard son nom au café. Kaldi, le nom du héros de cette aventure, promène tranquillement ses chèvres. Il s’aperçoit qu’elles mangent de petites baies rouges qui leur font un drôle d’effet : elles sont toutes excitées. On dirait même qu’elles dansent. Intrigué et faisant le lien avec ce qu’elles consomment, le jeune chevrier goûte la baie amère. Peu après, il se retrouve plein d’entrain et d’énergie, comme ses compagnes quadrupèdes bêlantes. A ce stade, les versions divergent. Kaldi aurait décidé d’apporter les fameux grains dans son village ou dans un monastère. Selon la première version, Kaldi a torréfié des grains pour les rendre plus comestibles. Les villageois ont apprécié. Certains l’ont même moulu et ont versé de l’eau chaude dessus… Dans le second cas, l’abbé a voulu les préparer mais, jugeant le goût trop amer, a jeté sa concoction dans le feu. Une agréable odeur s’est alors élevée et l’abbé a décidé de créer une boisson à partir des grains torréfiés. Le breuvage aurait été d’autant plus apprécié qu’il permettait de rester d’aplomb pendant les prières nocturnes. La boisson - notamment appelée « kahweh », qui signifie « fort », « élan » ou « vitalité » en arabe - serait longtemps restée consommée en Ethiopie sans être connue dans le reste de la Corne de l’Afrique.

L’Ethiopie et la grande vallée du rift en Éthiopie

La grande
 vallée du Rift qui divise le Plateau éthiopien en deux, a dessiné de fabuleuses gorges et offre une spectaculaire chaîne de lacs (Ziway, Abiata, Langano, Shalla). Aux abords de ces derniers vivent de nombreuses variétés d’oiseaux, aigles pêcheurs, flamants roses, ibis et marabouts, qui se laissent facilement approcher. 

Les peuples de la vallée de l’Omo. La vallée du rift /A la rencontre des peuples de la vallée de l’Omo.

Une des zones qui a la plus diverse culturelle et langue en Ethiopie est Le SUD OMO. Cette région  abrite 16 groupes ethniques différents qui conservent avec ferveur leurs traditions et coutumes.
Afin d’effectuer  un parcours inoubliable dans cette zone qui est inscrite au patrimoine de l UNESCO, nous conseillons de prévoir un voyage de 12 à 15 jours.

Le peuple Hamar

Les Hamar sont des pasteurs semi-nomades ; ils vivent dans l’une des régions les plus arides de la savane méridionale du Sud-Ouest éthiopien, entre les terres fertiles de l’est et les rives de l’Omo. Les Hamar, femmes comme hommes, ont un sens très aiguisé de l’esthésime et passent quotidiennement de nombreuses heures à s’embellir. Les femmes oignent leur corps d’huile et d’argile. Nues jusqu’à la taille, elles se couvrent les cheveux de beurre et d’argile et se parent, de volumineux colliers sertis de coquillages et d’autre s ornements en fer-blanc. Leurs coiffures habilement tressées, certains attachent des visières d’étain ou des serre-tête de perles.

Les tribus Mursi

Devenu l’attraction principale des ethnies du Sud par la médiatisation dont il fait l’objet, ce peuple d’environ 7000 âmes se répartit sur un territoire compris entre les collines Mursi et le fleuve Omo et, au nord, jusqu’aux plaines Tama classées réserve naturelle. De tradition nomade, les mursi, souvent confrontés à la disette, cultivent quelques arpents de terre sur les berges limoneuses de l’omo et complètent leur alimentation par les fruits de la chasse (souvent considérée ici comme du braconnage)

Paysage culturel du pays konso

Le Paysage culturel du pays konso est un site aride de 55 km², avec des terrasses en pierre et des fortifications, situé sur les hauts plateaux d'Ethiopie. Il constitue un exemple spectaculaire d'une tradition culturelle vivante remontant à vingt-et-une générations (plus de 400 ans) et adaptée à un environnement sec et hostile. Le paysage témoigne du partage des valeurs, de la cohésion sociale et des connaissances en ingénierie de ses communautés. Le site présente également des statues de bois anthropomorphiques, disposées en groupe pour représenter les membres respectés de leurs communautés et les événements héroïques de leurs vies. Elles sont un témoignage exceptionnel et vivant de traditions funéraires sur le point de disparaître. Les stèles de pierre présentes dans les villes expriment un système complexe marquant la disparition de générations de chefs.

Les peuples Dorzé

L’ethnie des Dorzé fait exception car, bien qu’elle soit établie en pays oromo, elle n’appartient pas à cette famille, mais à celle des ethnies d abyssines. Un certain nombre de Dorzé est installé dans les plaines qui bordent les lacs, mais la grande majorité se regroupe plus en altitude, sur les versants du mont Gughe, aux alentours du village de Chencha qui se situe à 26 km à l’ouest des rives du lac Abaya.

La basse vallée de l’Omo
 
La basse vallée de l’OMO est située au sud-ouest de l’Ethiopie et couvre une surface de 165 km2. Les dépôts sédimentaires très anciens de la vallée sont désormais connus dans le monde entier car c’est là que furent découverts de nombreux fossiles d’hominidés d’une importance fondamentale pour l’étude de l’évolution humaine.

La ville d Arbaminch.

Son nom signifie “les 40 sources” en amharique. Elle fut baptisée ainsi à cause des nombreuses et abondantes sources des environ. Mais c’est avant tout l’emplacement de la ville qui lui vaut sa réputation. En partie juchée sur un promontoire, Arba Minch s’ouvre sur l’un des panoramas les plus saisissants et majestueux d’Ethiopie, vers les plaines de Nechisar et les lacs Abaya et Chamo.

Harar et la ville de Harar

Harar est une curiosité culturelle, un cas unique, qui n’a cessé d’exercer son attrait sur les voyageurs. Renseignés par les premiers récits de voyage sur Harar, les érudits qui vinrent par la suite ne cessèrent de dépeindre Harar comme un ilôt culturel urbain isolé et unique, resté indépendant et indifférent aux influences extérieures. C’est un des rares exemples de ville préindustrielle demeurée intacte.

Le Volcan d’ERTA ALE et la Dépression du Danakil (Le Dallol)

L'Erta ale possède à son sommet une caldeira de 1 600 mètres de long sur 700 mètres de large orientée nord-sud. Dans la caldeira se trouvent deux cratères en forme de puits circulaires et aux parois verticales. Selon l'activité volcanique, des lacs de lave se logent dans ces cratères et disparaissent ou débordent temporairement. Les Afars ne l'approchent pas, considérant qu'il est le lieu de vie d'esprits malfaisants montant des chevaux.

TON REVE TOUR AND TRAVEL PLC

Near to Bole 17 health Center, (ATZ building 5th Floor 505)

(+251) 937 79 28 30

(+251) 911 99 64 43

Business License No: BL/AA/14/673/603368/2009

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Petit Futé

TON RÊVE TOUR AND TRAVEL

Ton Rêve Tour and Travel est une agence de voyage (tour-opérateur) basée à Addis Abeba, qui a été créée par deux frères francophones, anciens élèves du Lycée Franco-Ethiopien d’Addis Abeba, read more...

we accespt visa cards

frenites