MUSIQUE

L’Ethiopie a également une riche tradition de musiques, de chants et de danses religieuses profanes, un ensemble qui constitue un volet important de la vie culturelle de ce pays millénaire. Le chant accompagne beaucoup d’activités agricoles, des festivals religieux et toutes les cérémonies jalonnant les étapes importantes de la vie : la naissance, le mariage et la mort.

Parmi les instruments musicaux traditionnels populaires il y a le massinko, un violon à une corde joué avec un arc ; le krar, une lyre à six cordes joué avec les doigts ; le washint, une flûte simple et trois types de tambour ; le negarit, une timbale jouée avec des bâtons ; le kebero, joué avec les mains et l’atamo, claqué avec les doigts ou la paume de la main. On trouve également le begena, une énorme lyre à multiple cordes souvent désigné sous le nom de la “Harpe de David” ; le tsinatseil, ou sistrum, qu’on utilise dans la musique d’église ; le meleket, une longue trompette sans trous et l’embilta, une grande flûte simple à une note, utilisée durant les cérémonies.

Les orchestres de style moderne-modèle ont vu le jour au cours des dernières décennies, avec de célèbres musiciens de jazz.