Village Dorzé

L’ethnie des Dorzé fait exception car, bien qu’elle soit établie en pays oromo, elle n’appartient pas à cette famille, mais à celle des ethnies  abyssines. Un certain nombre de Dorzé est installé dans les plaines qui bordent les lacs, mais la grande majorité se regroupe plus en altitude, sur les versants du mont Gughe, aux alentours du village de Chencha qui se situe à 26 km à l’ouest des rives du lac Abaya . Cachées derrières des plantes de bananier, les singulières habitant de Dorzé apparaissent de part et d’autre de la route. Atteignant souvent plus de 12 mètres de haut, les charpentes en bambou sont recouvertes de feuilles séchées d’ensète. Leurs toits et leurs murs ne faisant qu’un, elles ont une forme ogivale avec, comme un nez au milieu du visage, une saillie qui constitue le porche d’entrée et brise la convexité de la face de l’édifice.

Autrefois guerriers redoutables, les Dorzé se sont reconvertis à la culture de l’ensète et au tissage des chammas en coton. Le dimanche et le jeudi sont jours de marché. Les enfants, les hommes et les femmes des contrées environnantes, accompagnés de la vache familiale, marchent des heures durant, chargés des maigres marchandises destinées à la vente

Occupant un territoire de 30 kilomètres carré dans les hautes terres froides à l’ouest de Nech Sar, les Dorzé sont des fermiers de subsistence dont le tissu en cotton tissé à la main est consideré  comme le plus fin en Ethiopie. La caractéristique la plus remarquable de la culture de Dorzé, cependant, est leur propriété unique en forme de dôme, qui resemble plutôt à des ruches distendues, de la taille d’un bâtiment de deux étages, avec une extension frontale en forme de bec.Les maisons curvacées sont construites en deux phases: d’abord une grande structure est faite de bamboo, puis elle est entrelacée avec des couches d’herbe isolante et de feuilles de faux bananier  ( une plante comparable au bananier, mais qui ne produit pas de bananes) pour former des murs solides et en toit. Étonnamment durable, n’importe quelle maison Dorzé survivra très probablement au couple marié pour lequel elle a été construite, et elle est conçue de telle manière qu’elle peut être levée et deplacée si la base est infestée de termites.

Parmis les nouritures des Dorzé , la préparation de la gallette avec du faux bananier  est intéressante. Une pulpe est obtenue en grattant l’intérieur du faux bananier. Cette pulpe fermente pendant trois semaines avant d’être cuite sur un feu. Il en résulte une bonne galette de pain très dense qui se mange avec une sauce piquante ou du miel d’abeille. Étant l'aliment de base pour environ le tiers des Ethiopiens la galette de faux bananier ou “ Kotcho” est aujourd'hui très appréciée pour sa valeur nutritive et est consommé à la fois dans les villes et dans tout le pays.

TON REVE TOUR AND TRAVEL PLC

Near to Bole 17 health Center, (ATZ building 5th Floor 505)

(+251) 937 79 28 30

(+251) 911 99 64 43

Business License No: BL/AA/14/673/603368/2009

This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

logo for

LIENS IMPORTANTS

TON RÊVE TOUR AND TRAVEL

Ton Rêve Tour and Travel est une agence de voyage (tour-opérateur) basée à Addis Abeba, qui a été créée par deux frères francophones, anciens élèves du Lycée Franco-Ethiopien d’Addis Abeba, read more...

we accespt visa cards